site officiel de la ligue billard Auvergne Rhone Alpes :
Accueil > Les variantes

Les variantes

21/04/2015 - 19:55
Historique du billard carambole

Stratégie du billard carambole

Matériel du billard carambole

Les variantes
La partie Libre - Le cadre - Le 3 bandes - le casin - le 5 quilles- le 4 billes - le billard artistique


La partie libre
Chaque joueur doit atteindre un nombre de points correspondant à son handicap. Le premier à y parvenir gagne. S'il s'agit du joueur qui a commencé la partie, les billes sont remises « sur mouches » et son adversaire a le droit de tenter de compléter les points lui manquant en une reprise.

Les limites de la partie libre

Depuis la découverte de la série américaine qui permet de reproduire le même point quasiment à l'infini en gardant les billes le long de la bande, la partie libre a atteint ses limites, les grands Champions de billard étant tous capables de faire 400 points sur mouche. Il a fallu les empêcher de jouer l'américaine ; on a inventé le jeu de cadre.

La bande

La bille du joueur doit rebondir sur au moins une bande avant de toucher la dernière bille pour que le point soit validé (ou toucher au moins une bande avant de caramboler les deux autres billes).

Le 3 bandes

La bille du joueur doit rebondir sur au moins trois bandes avant de toucher la dernière bille pour que le point soit validé (ou toucher au moins trois bandes avant de caramboler les deux autres billes).

Le cadre

Le cadre.Il y a trois variantes : les cadres 47/1, 47/2 et le cadre 71/2. Le principe est que l'on trace une ligne à 47 cm (ou 71) de chaque bande ce qui fait neuf cadres (ou six). Le joueur peut faire au maximum deux points (aux 47/2 et 71/2) et un seul (au 47/1) sans sortir au moins une des deux billes, qui ne sont pas celle du joueur, du cadre dans lequel elles se trouvent. Lorsque les deux billes adverses entrent dans un des cadres, elles sont "entrées",au coup suivant si elles ne sont pas sorties, elles sont "dedans" et le joueur doit impérativement sortir sinon la main passe.

Le 4 billes

Comme son nom l'indique, ce jeu se joue avec 4 billes (une rouge supplémentaire ou une bleue par exemple). Chaque joueur se voit attribuer un nombre de point à atteindre en fonction d'un calcul identique pour chaque joueur (par exemple le nombre de points joué à la libre multiplié par trois). Si le principe est identique à la libre, la façon de compter les points est différente.
toucher une blanche et une rouge = 1 point (comme à la libre)toucher deux rouges = 2 pointstoucher les trois autres billes = 20 pointschaque bande avant multiplie la valeur du point par deux (par exemple: toucher les 2 rouges après une bande avant = 4 points)Le joueur doit atteindre exactement le nombre de point attribué. Si au cours d'une série, il dépasse cet objectif, la série se termine et compte pour zéro. (Par exemple: il reste 15 points à faire et le joueur touche les 3 autres billes (20 points). Il ne marque aucun point et c'est au joueur suivant de jouer). Il faut donc compter attentivement ses points.

Le 5 quilles

Peu pratiqué en France, ce jeu est populaire dans d'autres pays, comme l'Italie. Il est d'ailleurs dit al italiano.
Comme toute variante du billard français, les joueurs ont un nombre de points à atteindre pour gagner la partie.
Cinq quilles de 25 mm de haut, une rouge et quatre blanches, sont placées sur la table à des endroits déterminés, l'ensemble formant une croix appelée château.
Le joueur joue un seul coup puis passe la main à son adversaire.
Points de quille :
Quille centrale : 4 points ;Quille latérale : 2 points ;Quille centrale seule : 8 points.Points de carambolage :
La bille de jeu sur la bille adverse puis sur la rouge : 4 points ;Carambole de type casin : 3 points.Le nombre de points attribués par coup est l'addition des figures réalisées.
Une faute est sanctionnée par l'attribution à l'adversaire de 2 points de faute + les points de quilles et/ou bille rouge éventuellement réalisés sur ce coup. En plus de cette pénalité, l'adversaire bénéficie d'une "bille libre".
En France, une partie se joue en 3 sets gagnants de 50 pts (60 pour les Masters).

Billard artistique

Le billard artistique est pratiqué sur une table de 3,10 m par des joueurs ayant déjà une bonne connaissance du billard. Cette discipline consiste pour le joueur à réaliser une figure imposée en trois essais. La qualité d'exécution de cette figure est notée et les arbitres attribuent un nombre de points en fonction d'un coefficient prenant en compte le degré de difficulté (de 5 à 10 points).
Bien que cette discipline ait longtemps exigé l'utilisation de billes en ivoire en lieu et place de l'aramith couramment en usage pour le billard français, c'est désormais la résine phénolique qui est de rigueur. Le choix de ces matériaux s'explique par leur propriétés qui permettent de limiter le frottement avec le tapis et donc d'imprimer aux billes des effets plus marqués. L'adoption de cette nouvelle matière a d'ailleurs permis l'extension du répertoire de figures, souvent spectaculaires, de 68 à 100 (réparties en 10 sets de 10 figures).
Lors des tournois de qualification aux championnats de France, les parties se déroulent sur 7 sets, réalisés dans l'ordre chronologique.



[!!! Document 28 introuvable !!!]

Copyright © Ligue Auvergne Rhône Alpes de billard - Haut de la page - Mentions légales - RGPD
Ce site utilise des cookies, en naviguant sur ce site vous acceptez l'utilisation de ces cookies.. Plus d'informations